Les lycéens de la section européenne allemand ont fait une excursion sportive en Rhénanie le 7 et le 8 février, à la veille des vacances d’hiver

Sur les traces de Siegfried, alias Sigurd

 

Après quelques heures de trajet en car, et l’exploration méthodique du rayon confiserie d’une station-service typiquement allemande sur l’A61, tout le monde a gagné au pas de gymnastique les hauteurs du Drachenfels dans le massif des Siebengebirge. C’est un ancien volcan surplombant le Rhin, imprégné par l’imaginaire épique du Niebelungenlied, source d’inspiration pour Heinrich Heine et Lord Byron, et déjà hanté il y a quarante ans par M. Pascal Curin, fondateur historique de la section européenne de Saint-Antoine. C’est là que Siegfried, héros germanique forcément chevelu et moustachu coiffé d’un chaudron équipé d’ailes collées avec un peu de résine, aurait transpercé avec sa longue épée le dragon Fafnir, pour des raisons personnelles pas très héroïques et qui divergent suivant les récits de tradition scandinave ou germanique. Siegfried aurait ensuite eu l’idée géniale de boire le sang fumant de la bête pour devenir invincible : mais ses omoplates ont été son talon d’Achille, et il n’a pas vécu bien longtemps.

Le dragon Fafnir, sympathique animal de compagnie

À la rencontre des dieux du stade à Cologne

 

C’est à la Jugenherberge de Köln-Deutz que la troupe a passé la nuit, non sans avoir vidé quelques chopes de limonade plus ou moins houblonnée à la brasserie du quartier. Le lendemain matin, toujours au pas de gymnastique pour valider la compétence EPS « gestion de l’effort », le temps était venu pour la visite guidée du Deutsches Sport und Olympia Museum à Cologne. Au-delà des explications historiques sur l’origine grecque du sport, les élèves ont été initiés au pentathlon d’Olympie : ils ont pu soupeser le disque antique, ou tenter le saut en longueur à la grecque, en cinq étapes, à pieds joints, lesté de bâtons. Le séjour s’est achevé par un moment de libre déambulation et de flânerie dans les rues de Cologne et la découverte de sa cathédrale incontournable.

Ambiance de folie à la brasserie

Un bobsleigh qui a fait son temps

Quelques produits dopants de RDA eussent été nécessaires !

Personne n’est allé au musée du chocolat, quelle déception !

L'actualité

Saint-Antoine mobilisé !

« À force de persévérance et de courage, la petite fourmi finit par arriver au sommet de la montagne » (proverbe togolais). ..

La pluie incessante du vendredi 27 septembre a malheureusement entravé notre opération de nettoyage des abords de notre établissement, opération lancée à l’échelle nationale à l’initiative de LECLERC et intitulée « Nettoyons la nature »…

Saint François !

Le 4 octobre, Saint Antoine fête la Saint François !

« Silence on lit »

Le principe ? : prendre un temps de lecture silencieuse, une fois par jour, pendant 10 à 15 minutes.

Qui ? : tous les élèves de cycle 3 (CM1-CM2-6ème) + leurs enseignants (qui montrent l’exemple).

Pourquoi ? : promouvoir le plaisir de lire.

Poésies chinoise et japonaise

Envie d’apprendre à écrire quelques Haïkus, de réciter quelques poèmes Tang ou de composer vous-même vos poèmes en sinogrammes, nous vous proposons un « Cercle des poètes chinois disparus » tous les jeudis de 12h20 à 13h20 en salle 209…

Liens utiles

Pin It on Pinterest

Share This