Projet d’écriture : élèves récompensés

Après le temps de l’effort vient celui des récompenses : dans le cadre du concours Mosel’lire, des élèves de Saint Antoine se sont distingués : le 13 juin, Valentin WIND (5e 3) et Théophane Eon (32) ont reçu un prix individuel ; l’établissement a par ailleurs été récompensé et a obtenu le prix du partenariat avec la médiathèque de Phalsbourg.

L’ensemble des élèves récompensés :

Mathéo CHABUEL, Vinciane GARNIER et Gabriel LE GAL en CM2 A, Marie-Annaëlle FRAIMBAULT, Corentin GROSSARD et Alix SCHAFFER en CM2 B, Nawola BOUTI en 6e 3, Jeanne REMOND en 5e 1, Matthias BIANCHI, Baptiste DUMONT, Damien MICHALON, Romain NEDJMA et Valentin WIND en 5e 3, Manon LEVELU et Marceline RIVALAYGUE en 4e 3 et Théophane EON en 3e2.

 

Valentin WIND

Théophane Eon

 

Après un moment de détente lors de la pause-déjeuner, les élèves ont choisi un livre à la librairie « L’arbre à Papillons ». La journée s’est clôturée par une visite du musée de Phalsbourg.

 

Par ailleurs, dans le cadre du club « lecture-écriture », d’autres élèves ont préféré s’investir dans un projet plus personnel : la rédaction d’un petit récit. Ces élèves ont également été récompensées. Il s’agit de Marie BERGANTZ, Ema FREUND-BALD, Julie DA CRUZ et Jade KIEFFER (CM2 A).

Félicitations à toutes et à tous !

L'actualité

Échanges avec l’auteur Alexandre Chardin

Des élèves de 6e et 5e sont allés à la rencontre de l’auteur Alexandre Chardin : ils ont échangé en toute simplicité sur son roman Jonas dans le ventre la nuit.

Moi de mai, mois de l’Europe

A cette occasion, une exposition a permis aux élèves de s’informer sur l’histoire de l’Union européenne, les institutions et la citoyenneté européenne.

Atelier « Découvrir une langue polynésienne » très enrichissant et sympathique

Description de l’atelier libre sur l’hawaïen pendant la Semaine des langues 2018.

Partie I : Bilan statistique et premiers enseignements

De nombreux billets ont été écartés (environ une cinquantaine) parce qu’ils profitaient du côté anonyme de l’activité pour y déposer des plaisanteries, des réclamations pour la cantine, des déclarations d’amourette, des moqueries ou des mots qui provoquent le gloussement chez les enfants qui découvrent leur corps. Il n’y avait aucun intérêt à se pencher dessus.

Partie II : Analyse des mots de la Semaine des langues 2018

Quand les mots sont amenés par les cours, la variété des sons est plus grande. La consonance générale est d’une aperture plus grande, mais en revanche les sons retenus sont beaucoup plus occlusifs et vélaires.

Liens utiles

Pin It on Pinterest

Share This