Semaine des langues 2017: l’écriture dans les langues asiatiques

Dans la cadre de la semaine des langues 2017 dénommée “Osons les langues!”, les élèves intéressés par la découverte d’un autre mode d’écriture ont pu faire leurs premiers pas dans l’alphabet coréen hangeul.  Puis ils ont pu faire le point sur la place des sinogrammes dans les langues asiatiques suivant qu’elles se sont émancipées complètement ou partiellement  du système logographique chinois.

Le mardi 16 mai et le mercredi 17 mai 2017, M. Curin, professeur d’allemand,  a reçu tous les élèves intéressés dans la pause de midi pour leur proposer de découvrir le hangeul en même temps que lui. En partant d’applications disponibles aujourd’hui sur les tablettes et en utilisant les claviers en ligne, il avait préparé sur son écran numérique un montage qui a permis de former des syllabes et des mots en ajoutant toujours plus consonnes au fur et à mesure. M. Curin a retenu le coréen car cette langue a choisi d’adopter une écriture alphabétique que l’on peut posséder assez rapidement. En 30 minutes, les élèves très visuels arrivaient déjà à déchiffrer très facilement des mots fictifs ou authentiques. Le principe ressemble fortement au français puisqu’il suffit d’ajouter B et A pour faire la syllabe “BA”  par exemple. A part le H aspiré et un R qui tourne vers le L, les sons coréens existent en français également. Avec d’autres langues comme le vietnamien, le thaï ou le hindi qui fonctionnent aussi avec un système alphabétique,  on aurait eu la difficulté de la prononciation très divergente ou des sons qui n’existent pas en français. En prenant la lettre A, la barre verticale avec un tiret à droite, et en ajoutant les consonnes, on obtient ici BA, GA, NA, DA, MA, SA, JA,CHA, KA, TA, PA, HA:

바 가 나 다 마 사 자 차 카 타 파 하

Le jeudi 18 mai 2017, M. Vavril, professeur de chinois, a lui-aussi accueilli les élèves intéressés dans la pause de midi pour faire d’abord un bref historique de l’écriture chinoise depuis le IIème millénaire avant J.C. afin d’en comprendre l’esprit et le fonctionnement, puis pour présenter la place des sinogrammes dans les langues d’Asie orientale. La langue coréenne a, en effet, utilisé les sinogrammes jusqu’au XVème siècle, voire jusqu’au XXème siècle dans certains domaines spécifiques. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que la Corée a décidé de favoriser le hangeul pour marquer son identité culturelle. Pour mieux comprendre pourquoi les Coréens ont préféré un alphabet à l’écriture logographique du chinois, M. Vavril a pris l’exemple du japonais; d’abord, le japonais est de la même famille linguistique que le coréen bien que  l’intercompréhension ne soit  pas possible. Les difficultés que rencontre le japonais à transcrire ses propres sons et ses mécanismes grammaticaux internes sont apparentées à celles du coréen. Alors que les Coréens ont choisi l’écriture alphabétique, les Japonais ont fait le choix de garder quelques milliers de sinogrammes, ils ont également introduit deux écritures syllabiques, l’une pour le japonais originel, l’autre pour les mots étrangers et notamment l’anglais. Cette cohabitation de trois écritures fait que l’apprentissage de la langue japonaise à un haut niveau est  plutôt ardu. Les Chinois ne peuvent pas toujours comprendre les parties de la phrase japonaise écrites en sinogrammes (appelés kanji) car ils ont pris parfois un autre sens ou ils ne sont pas utilisés de la même manière qu’en chinois.

A l’aide d’une petite poésie chinoise, M. Vavril nous a montré comment le passage entre le texte initial et le texte japonais contemporain a provoqué un rallongement spectaculaire du texte dans le nombre de caractères et de lignes. Pour illustrer cette difficulté à rendre une langue non chinoise par des sinogrammes, il a proposé au groupe d’inventer le “Frannois” : il fallait écrire le français avec les sinogrammes et voir ce qu’il faudrait rajouter en plus pour répondre aux besoins du français comme les articles, les terminaisons des verbes conjugués etc. En choisissant l’écriture alphabétique, le coréen a coupé avec la tradition sinisante de son passé.

Séance de M. Vavril

Nous remercions les élèves qui sont venus à nos deux ateliers pour “oser les langues” et prendre plaisir à découvrir d’autres langues, même de manière superficielle.

M. Curin, M. Vavril

Actualités

Trophée du prix Orange de la meilleure vidéo

L'excellent travail de quatre élèves de terminale a été consacré par Christian Landomiel, directeur adjoint de la communication d'Orange Grand Est, qui leur a remis le trophée de la meilleure vidéo réalisée pour Journalistes d'un jour. La cérémonie, filmée par Vincent...

Sortie en 6ème sur le thème de la matière organique

Sortie en 6ème sur le thème de la matière organique

Mise en valeur du CDI

Dans le cadre d’un projet en collaboration avec la professeure d’arts plastiques, les élèves de 4e et de 2nde ont été invités à créer une illustration liée aux domaines du savoir, aux ressources présentes et aux différents espaces du CDI, afin que chaque usager puisse...

Saint-Antoine sous la neige

⛄Voici quelques photos du Lycée Saint-Antoine sous la neige⛄  

Exercices journalistiques

Dans le cadre du cours de philosophie, les lycéens de terminale A ont participé à Journalistes d’un jour, opération organisée par la presse quotidienne régionale. Après une couvaison de quelques semaines, sous la supervision attentive de M. Claude Simon, rédacteur au...

Les chevaliers du Moyen Âge, de retour avec une nouvelle formule

Le rendez-vous était attendu par les élèves de de 5e, qui ont bravé le mauvais temps pour assister à un spectacle équestre médiéval, haut en couleurs, au cours duquel ils ont découvert le cheval de cette époque (taille, morphologie, races, dressage), son harnachement...

Remerciements

Bonjour, Après l’école depuis le 12 mai, l’ensemble Saint-Antoine est très heureux d’accueillir, depuis le  jeudi 4 juin 2020, ses élèves de collège et lycée,  selon une organisation minutieuse, encadrée et un protocole sanitaire assez strictes mais nécessaires pour...

Résultats du Bac 2020

Résultats du Bac 2020Vous trouverez ci-dessous les résultats du bac pour l'année 2020RESULTATS DU BAC 2020 100% de réussite 65 élèves sur 65 obtiennent le baccalauréat (aucun échec) TL : 100% 6/6 TES : 100% 27/27 TS : 100% : 32/32 80% obtiennent une mention : TB :...

Un tour en Forêt-Noire pour la section européenne allemand

2019-2020 : tour en Forêt-Noire pour la section européenne allemand

Présentation de la section européenne allemand

La section européenne allemand : philosophie et sorties culturelles et sportives au programme.

Liens utiles

Pin It on Pinterest

Share This